Top 7 expériences à ne pas manquer à La Havane

Jennifer - - #Destinations
Vous êtes assis à une terrasse et tout ce que vous voyez autour de vous est âgé, gris, délabré, mais pas déplaisant. Non, loin de là. Le charme des environs déteint sur vous. C’est peut-être vieux, mais c’est complètement enivrant, un retour dans le passé, comme si le temps s’était figé. Voilà comment je décrirais Cuba, un mojito à la main. Pour bien comprendre ce pays, il faut écouter, se laisser aller au rythme de la musique, goûter les plats préparés par les abuelas et se perdre dans les ruelles de sa capitale, La Havane. Une journée? Pas assez, mais c’est déjà un bon début! Voici mon top 5 des expériences à ne pas manquer à La Havane.

1. Siroter un mojito ou une piña colada sur la plus belle terrasse de la ville


Il fait chaud à La Havane, vous vous en doutez. Une bonne façon de vous reposer les pieds et vous rafraîchir tout en profitant d’un panorama splendide sur la ville est de vous arrêter à la Terraza del Ambos Mundos pour un classique mojito ou, pour quelque chose de plus fruité, une piña colada servi dans un ananas. Pour d’autres bonnes adresses, je vous invite à lire mon article au sujet des délices de La Havane.

2. Se balader en coco taxi


Un peu kitsch, il faut se l’avouer, une balade en coco taxi est tout de même au sommet de la liste des touristes visitant La Havane parce que c’est unique et rigolo de se balader dans une coquille d’œuf motorisée!

3. S’asseoir dans une baignoire au Callejón de Hamel


Cet endroit est tout droit sorti d’un tableau de Dalí! Des baignoires ornent les murs, le sol et flottent en hauteur pour créer une attraction incontournable et colorée dotée de plusieurs touches artistiques afro-cubaines intéressantes.

4. Laisser un conducteur de vélo taxi jouer le guide


Vous ne savez pas trop où aller ou voulez explorer des recoins méconnus de la capitale, mais ne voulez pas le faire seul? Le vélo taxi est la solution. Peu cher, ce moyen de locomotion est intéressant, surtout parce que les chauffeurs connaissent bien les ruelles de leur localité, mais aussi parce que vous rigolerez bien lorsque votre chauffeur frôlera les murs pour passer à des endroits que vous n’auriez jamais cru possible ou escaladera des tas de gravier pour lesquels vous auriez débarqué du vélo en temps normal. Ou peut-être sommes-nous tombés sur les plus fous de la ville?

5. Remonter le temps en Ford des années 50


Tout le monde le sait, quand on pense à Cuba, on pense aux vieilles voitures colorées qui déambulent en rois dans le pays. Vous pouvez les attraper comme taxi d’un point à l’autre, mais je vous conseille d’en louer un pour quelques heures, histoire de bien apprécier la virée. Visitez aussi des endroits plus éloignés du centre, comme la forteresse San Carlos de la Cabaña, qui vaut à coup sûr le détour, ne serait-ce que pour la vue qu’on y a de la vieille ville.

6. Sillonner le fameux Malecón


Mais qu’est-ce? Une avenue en bord de mer qui fait la réputation de La Havane dont le nom est la traduction du mot « jetée » en espagnol. Pêcheurs, vendeurs ambulants, joggeurs, habitants et touristes se partagent les 8 kilomètres de littoral, sans parler des voitures qui zigzaguent entre les nombreuses voies de circulation. Partez du port de La Havane et rendez-vous dans le quartier Vedado. Armez-vous de crème solaire et d’eau!

7. Se prélasser sur la plage


Bien qu’il faille sortir un peu du centre, La Havane est une destination de choix, car on peut profiter dans la même journée de la culture des musées de la grande ville et relaxer au bord de la mer sous un palmier. Rendez-vous à Playa del Este en fin de journée pour savourer les derniers rayons moins brutaux qu’au zénith et admirer le coucher de soleil!

Quoi que vous décidiez de faire à La Havane, je suis certaine que vous passerez un bon moment au milieu des sourires des Cubains! Bonne visite!

Article rédigé par Jennifer Doré Dallas - Collaboratrice invitée

Backpackeuse dans l’âme et croqueuse d'images, Jennifer a parcouru plus de 30 pays de cette façon. Elle raconte ses aventures sur www.moimessouliers.org, son bébé. En voyage, elle aime les sacs Ziploc et déteste les parapluies. Les objets dont elle ne peut se séparer? Son journal de voyage et son appareil photo. Son dada écono : les marchés et les épiceries. Son voyage du moment? Un tour du monde commencé en janvier 2013.